Etudiants: attention aux effets négatifs des réseaux sociaux

http://www.dreamstime.com/-image25466326

L’importance des réseaux sociaux n’est plus à démontrer, au vu de leur quantité d’utilisateurs toujours croissante. Beaucoup d’étudiants tirent profit de ces réseaux sociaux et maîtrisent efficacement nombre de leurs fonctions mais pâtissent de divers effets négatifs affectant leurs études, leur entourage et eux-mêmes qui ne sont pas à prendre à la légère.

Certes, les réseaux sociaux sont une ressource très utile et permet de rester informé des dernières techniques ou avancées technologiques et de rester en contact avec ses amis ou proches plus facilement mais certains pièges et effets négatifs sont à éviter. Ceux-ci concernent particulièrement les étudiants :

Un des grands avantages du web et dont les étudiants tirent grand profit est l’accessibilité à toute sorte d’information à tout moment. Difficile de croire que cela puisse avoir une effet négatif sur qui que ce soit, pourtant, le fait d’avoir une si grande quantité d’information disponible presque tout le temps n’incite pas les étudiants à apprendre, mémoriser et retenir les informations qu’ils ont à leur disposition.

L’utilisation des réseaux sociaux incite aussi ses utilisateurs, dont les étudiants, à effectuer plusieurs taches et consulter les différents sites et réseaux en même temps. De ce fait, la capacité de l’étudiant à se concentrer sur son travail est nettement réduite, ce qui entraine une baisse de ses capacités à apprendre et retenir.

Inutile de le mentionner mais la plupart des étudiants passent une très grande quantité de temps sur les réseaux sociaux et de moins en moins de temps pour des activités sociales. Les réseaux sociaux sont très pratiques mais incomplets pour se sociabiliser car ils n’incorporent ni tonalité de la voix, gestes ou expressions faciales et force est de constater que de plus en plus de jeunes ont des lacunes pour ce qui est de la communication en face à face, très utile pour un entretien d’embauche ou le management d’une équipe.

L’orthographe et la grammaire sont aussi durement mis à l’épreuve. Dans cet univers ou tout doit aller le plus vite possible, les utilisateurs accordent souvent peu d’importance à l’orthographe et la grammaire et oublient petit à petit comment bien écrire sans le correcteur orthographique de leurs ordinateurs.

Enfin, un des pièges de ces réseaux vient du fait qu’ils permettent un certain anonymat, réduisant la retenue de leurs utilisateurs. Ils ont alors tendance à ne pas sélectionner les informations qu’ils diffusent autant que s’ils étaient en face à face ou en public et malheureusement, cela peut avoir des conséquences néfastes pour leur avenir professionnel ou leur vie privée. Il est trop facile d’entacher sa réputation en ligne ou porter atteinte à celle d’autrui et les dégâts sont parfois très difficiles à réparer sans une bonne assurance e-réputation.

De plus, il a été remarqué que les étudiants qui utilisent la technologie et les réseaux sociaux à forte dose sont plus enclins aux problèmes de santé, maux d’estomac, de tête ou perte de sommeil. Divers troubles psychologiques sont aussi souvent accentués comme le narcissisme, une plus grande asociabilité ou anxiété.

Face aux risques tant pour la santé que pour l’avenir des étudiants induit par une utilisation trop importante des réseaux sociaux, il est important de les coacher afin qu’ils puissent en tirer pleinement profit tout en restant équilibrés, attentifs à ces quelques points et éviter les erreurs qui pourraient porter atteinte à leur e-réputation et limiter leurs perspectives pour l’avenir.

Partagez autour de vous:

   
Pinterest

Mots clés : , ,

Laissez un commentaire

CommentLuv badge