Quelles sont les techniques de recouvrement des créances ?

Le recouvrement des créances n’est pas une étape facile pour une entreprise devant faire face à un ou plusieurs impayés. En effet, même si l’on sait qu’il existe des lois et des obligations qui engagent le débiteur, il est difficile de savoir comment s’y prendre de façon concrète pour obliger ce dernier à respecter ses engagements.

Par ailleurs, ce type de démarche nécessite bien souvent du temps et parfois que l’on engage des coûts sans être certain au final d’obtenir gain de cause. Ainsi, confier cette tâche à des professionnels du recouvrement des créances permettra de pallier à cette problématique tout en profitant d’une plus grande efficacité.

Le recouvrement à l’amiable

Parmi les méthodes de recouvrement des créances adoptées par les professionnels de ce type de procédure il y a ce que l’on appelle le recouvrement à l’amiable. Il s’agit ici de confier la mission à un tiers de prendre contact avec le débiteur et de mettre en place des négociations pouvant aboutir à un compromis qui conviendrait aux deux parties.

Le recouvrement à l’amiable permet de ne pas avoir à engager des dépenses et surtout de ne pas avoir à inclure la justice dans le processus ce qui est bien souvent préférable si l’on souhaite gagner du temps. Cela étant, tous les recouvrements de créances à l’amiable ne permettent pas d’obtenir les résultats escomptés et c’est pourquoi une seconde méthode de recouvrement des créances peut être mise en place.

Le recouvrement judiciaire

Toujours avec l’aide d’un professionnel spécialisé notamment dans le recouvrement des créances, il sera possible de mettre en place un recouvrement judiciaire. Cette option sera généralement choisie lorsque le recouvrement à l’amiable n’aura rien donné et que l’on souhaite que le débiteur respecte ses engagements en matière de paiement.

Plusieurs options sont alors à envisager comme l’injonction de payer, le référé provision ou encore l’assignation au fond qui sont différentes méthodes légales permettant à l’entreprise d’engager une action pour que le débiteur règle ses dettes. Le professionnel mandaté pour accompagner la problématique d’impayé sera en mesure de conseiller la procédure judiciaire la plus adéquate à mettre en place et sera présent tout au long de cette dernière pour conseiller et accompagner l’entreprise.

À qui faire appel ?

Depuis l’introduction nous vous parlons d’un professionnel à qui faire appel pour agir sur le recouvrement des créances, la plupart du temps, on préférera opter pour une assurance crédit. En effet, l’assurance crédit permet de bénéficier d’un véritable accompagnement non seulement pour évaluer la solvabilité d’un client, mais aussi pour agir dans le processus de recouvrement des créances, et si rien ne fonctionne, elle pourra indemniser l’entreprise d’un montant allant parfois jusqu’à 90% de l’impayé. Il s’agit donc d’un véritable accompagnement dans le recouvrement des créances, mais également d’une aide plus globale pour se protéger contre les impayés (un article sur le sujet ici).

Grâce à ce type de service, il sera ainsi possible de cesser de dégager du temps et des ressources pour tenter de récupérer ses impayés et de se consacrer davantage au développement de son activité, l’assurance crédit se chargera du reste. Il est important de rappeler que 25% des faillites sont dues à des factures impayées c’est pourquoi opter pour des méthodes de recouvrement des créances et d’accompagnement pour lutter contre les impayés est absolument primordial si l’on souhaite voir son entreprise grandir et se développer de façon pérenne. Faire appel à des acteurs extérieurs spécialistes du sujet sera donc une véritable force.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Réputation Protect